fbpx

Annonce Spéciale relative à la pandémie du virus COVID-19

Tennis

L’ATP CUP : Vitale pour l’avenir du Tennis

L’ATP Cup vitale pour le Tennis

Les organisateurs de la compétition, qui lance la saison 2020 au cours des 10 prochains jours en Australie, espèrent qu’elle jouera un rôle essentiel dans l’avenir du sport

L’enjeu de la nouvelle ATP Cup ( qui regroupe 24 nations ) est plus important que les 15 millions de dollars de prix et les 750 points de classement ATP. Le véritable enjeu pour les supporters de la compétition , qui aura lieu dans trois villes australienne est l’âme du tennis.

Méfiance et prudence

Il y aura des sceptiques qui feront la queue pour le voir échouer. Ils souligneront que c’est une innovation qui va trop loin. Moins de deux mois après la Coupe Davis remaniée, baptisée sous le nom de Coupe du monde de tennis.

Parmi les supporters prudents de la nouvelle compétition, on trouve Tim Henman, qui fera office de capitaine de l’équipe de Grande-Bretagne et qui n’est pas davantage convaincu qu’il y ait de la place dans le calendrier de jeu pour les deux coupes d’équipe ainsi que pour la Laver Cup.

“Dans un monde merveilleux, non”, a-t-il déclaré. La grande Bretagne a nommé Henman à ce poste. “Je suis intéressé par le fonctionnement de l’ATP CUP. Il y a un nombre accru de joueurs, et c’est dans un pays immense à l’approche de l’Open d’Australie. Il y a beaucoup de choses à faire”.

Tim Henman

Rivalité accrue entre organisateurs

À l’origine de cette nouvelle prise de conscience de la fidélité et de l’argent des millions de téléspectateurs du monde entier. Se trouve précisément une rivalité acharnée entre les organisateurs des deux prestigieuses compétitions.

L’ ATP (association des professionnels du tennis) a pendant des années exhorté à un compromis avec la Fédération Internationale de Tennis. Sans succès, car les meilleurs joueurs ont refusé d’intégrer l’ancienne Coupe Davis dans leur emploi du temps chargé et lucratif.

C’est une ironie du sort que l’administrateur le plus innovant depuis des décennies, Chris Kermode, ait été démis de ses fonctions de président exécutif et de président de l’ATP. Le résultat d’une querelle avec le numéro deux mondial, Novak Djokovic.

À la veille du lancement de sa dernière expérience. Kermode observera attentivement son nouveau bébé à distance, heureux au moins qu’il introduise davantage plusieurs de ses idées qu’il a pu tester dans la Coupe NextGen.

De l’avis unanime, la nouvelle Coupe Davis, conduite par le Barcelonais Gérard Piqué et remportée brillamment par le pays hôte grâce à une nouvelle contribution exceptionnelle de Rafael Nadal, a assez bien fonctionné, même s’il reste encore beaucoup de réglages à faire avant la prochaine finale qui aura lieu en Espagne.

L’optimisme au rendez-vous

L’ATP Cup doit donc au moins atteindre ce niveau de référence. Ross Hutchins le directeur général de la compétition qui supervisera sa genèse à Brisbane, Perth et Sydney, théâtre de la finale du 12 janvier. Apporte le sourire et la confiance à sa tâche.

“L’événement va jouer un rôle de pionnier dans l’innovation dans notre sport “.

 ” De [nouveaux] règlements, seront introduits, de la technologie, l’accès aux coulisses, la production de l’événement et plus encore.”

” L’ ATP Cup est appelée à projeter une lumière moderne et unique sur notre sport. Elle rapprochera les aficionados et les joueurs, et ce, à une échelle beaucoup plus grande que ce que nous avons vu auparavant dans le tennis”.

Ross Hutchins

Nouvelles technologies à venir

Parmi les nouveautés. Il y aura la version quickfire du jeu et, espérons-le, une variante moins controversée de la VAR. Une vidéo opérant sur le terrain pour faire le tri entre les doubles rebonds, les tirs de faute, les touches.

Les équipes meubleront les coins des stades. Ainsi plutôt que de s’asseoir de chaque côté de l’arbitre. Et auront à leur disposition une panoplie de technologies et de statistiques pour faciliter l’entraînement sur le terrain.

Déroulement du tournoi

Les phases de poules se dérouleront sur les six premiers jours. De plus le tournoi se déplacera à Sydney pour le stade des éliminatoires. Quatre jours jusqu’à la finale, avant que tout le monde ne se dirige vers Melbourne. Et les Internationaux d’Australie le 20 janvier.

Dans un élan d’optimisme, un nouvel auvent planera au-dessus de la Ken Rosewall Arena de Sydney. Où la Grande-Bretagne disputera ses phases de groupes ainsi que la finale. S’il y a un moment où le ciel peut se mettre à pleuvoir, c’est dans le cadre sec de la Nouvelle-Galles du Sud, ravagée par les flammes.

Hutchins, quant à lui, espère un public néophyte. Qui à travers la fumée persistante pourra observer un projet conçu pour produire de la clarté à un sport qui erre de nouveau à travers sa propre brume.

Credits : The Guardian

Related posts
Tennis

Les origines et les débuts du tennis

Tennis

Quels sont les bienfaits du Tennis ?

Tennis

Tennis: Pourquoi les balles sont-elles jaunes?

Tennis

"Le tennis a besoin d'un modèle de type NBA ou NFL" - L'entraîneur de Serena Williams

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *