fbpx

Annonce Spéciale relative à la pandémie du virus COVID-19

NBA

David Stern :L’ancien commissaire de la NBA est mort à 77 ans

L’ancien commissaire de la NBA, David Stern, est décédé à 77 ans.

Stern est décédé mercredi après avoir enduré une hémorragie cérébrale le 17 décembre qui a nécessité une opération d’urgence.

Un titan du leadership sportif,.Stern a pris la relève comme commissaire de la NBA en 1984 et a supervisé la croissance de la ligue. Passée d’une entité en difficulté à une puissance internationale. Lorsque Stern à acquis ses fonctions, les matchs à éliminatoire en NBA étaient régulièrement diffusés en différé sur CBS.

Lorsqu’il a passé les rênes à son adjoint Adam Silver en 2014. 30 ans jour pour jour après sa prise de fonction. La notoriété de la NBA était globale avec des fans à travers le monde.

Le mandat de Stern a coïncidé avec la montée de la rivalité Larry Bird-Magic Johnson. Qui a vu les Celtics de Boston et les Lakers de Los Angeles remporter huit championnats combinés derrière leurs deux superstars de 1980 à 1988.

Stern est entré en fonction la même année où les Chicago Bulls ont recruté Michael Jordan. Qui allait prendre la relève de Bird et Johnson comme visage du championnat. Et devenir une icône mondiale en remportant six championnats de NBA.

Expansion de la NBA sous STERN

Sous Stern, la NBA a cotoyé une énorme côte de popularité avec ses joueurs et personnalités hors normes, passant de 23 à 30 équipes sous sa direction. À la fin des années 1980, la ligue s’est étendue à quatre nouvelles franchises : les Miami Heat et les Charlotte Hornets ont rejoint la NBA en 1988 et les Orlando Magic et les Minnesota Timberwolves ont vu le jour en 1989.

Au moment où Stern a pris sa retraite. Les Grizzlies de Memphis, les Raptors de Toronto et les Pelicans de la Nouvelle-Orléans avaient également vu le jour grâce à l’expansion et au mouvement des franchises.

Une ligue mondiale

Alors que la NBA se développait sur le plan national sous l’égide de Stern. La ligue a pris pied dans le monde entier avec des bureaux à Hong Kong, Johannesburg, Beijing, Mumbai et Londres entre autres.

Stern a contribué à la croissance mondiale de la ligue en aidant à la construction de la Dream Team, l’équipe de basket-ball américaine de 1992. Dirigée par Jordan, Bird et Johnson. Qui a pris d’assaut les Jeux olympiques et est devenue une sensation mondiale.

Les États-Unis ont voté contre l’autorisation de faire jouer des professionnels aux Jeux olympiques en 1989. Mais lorsque la communauté internationale a approuvé à une écrasante majorité le passage des amateurs, Stern et la NBA l’ont adopté.

“Je pense que le fait est que le monde du basket-ball a invité la NBA à se joindre à lui. Nous avons dit oui “, a déclaré M. Stern à GQ en 2012. “Et ils en ont grandement profité, exactement comme nous – et l’ensemble du sport du basket.”

David Stern

Alors que la ligue se tourne vers l’extérieur, des joueurs internationaux comme Hakeem Olajuwon, Dirk Nowitzki et Yao Ming deviennent des stars de la NBA, consolidant  davantage son statut de ligue mondiale.

Les difficultés sous Stern

Stern a également connu des moments difficiles, de véritables controverses et des tragédies pendant son mandat.

Len Bias, est mort d’une overdose de cocaïne en 1986. Quelques jours, après que les Celtics de Boston l’aient fait passer en deuxième position dans la sélection du Maryland.

En 1991, Johnson annonce qu’il prend sa retraite après avoir été diagnostiqué séropositif. Ce moment-là, le diagnostic était largement considérés comme une condamnation à mort, mais Johnson vit et prospère encore aujourd’hui.


Lutte ouvrière

Sous la direction de Stern, la NBA a connu deux cas de force majeure de conflits de travail. Avec des lock-out en 1999 et 2011 qui ont menacé la pérennité de cette dernière.

La ligue a perdu des matchs de la saison régulière pendant les deux lock-out.

Scandales

En 2007, un scandale de jeu centré sur l’arbitre Tim Donaghy a menacé l’intégrité du jeu. Les croyances marginales de longue date selon lesquelles la ligue était truquée ont eu un poids légitime lorsque des rapports ont indiqué que Donaghy avait fait des appels pour influencer les écarts de points sur des parties sur lesquelles il avait joué.

Donaghy a finalement plaidé coupable à deux accusations de complot liées au scandale et a été condamné à 15 mois de prison.

Controverses

La NBA a également décidé de manière peu orthodoxe d’acheter les Hornets de la Nouvelle-Orléans en 2010 afin de maintenir l’équipe dans la ville.

La décision de Stern de rejeter un échange de Chris Paul avec les Lakers. Alors que la ligue possédait les Hornets en 2011 demeure un sujet qui fait mal aux fans des Lakers jusqu’à aujourd’hui.

L’héritage de la croissance

Mais alors que chacun de ces problèmes menaçait le caractère sacré et la popularité de la NBA, la ligue a continué à se renforcer sous l’impulsion de Stern.

Au moment où il a cédé le pouvoir à Silver en 2014. La NBA était en plein essor dans une ère moderne de joueurs dirigée par LeBron James. Et à l’aube de l’avènement de la dynastie des Golden State Warriors.

À sa retraite, Stern a été immédiatement intronisé au Naismith Memorial Basketball Hall of Fame en 2014. La croissance et la popularité écrasante de la NBA qui a vu le jour sous la direction de Stern restent son héritage.

Credits : Yahoo

Related posts
NBANewsSport

NBA :La réalité de la douleur noire brise le statu quo

NBANews

Scottie Pippen "très en colère" après Michael Jordan à propos de sa représentation dans the "Last Dance"

NBA

Daryl Morey, directeur général des Rockets : "J'ai laissé tomber James Harden en ne l'aidant pas à gagner le titre"

NBA

NBA :les équipes pourraient bientôt être autorisées à rappeler les joueurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *