fbpx

Annonce Spéciale relative à la pandémie du virus COVID-19

Football

Sepp Blatter: disculpé des charges de corruption à son égard

Des charges abandonnées

L’ancien président de la FIFA, Sepp Blatter, a vu ses charges de corruptions abandonnées. Une accusation liée à la vente des droits de télévision de la Coupe du monde à la Caribbean Football Union.

John Revill de Reuters a rapporté que le bureau du procureur général en Suisse a confirmé son “intention d’abandonner les procédures” liées à la vente présumée de Blatter à la CFU pour un montant inférieur à la valeur du marché.

“[L’OAG] Considère que l’enquête pénale sur les faits et allégations partielles concernant la relation contractuelle avec la CFU est complète. Et prête à être conclue”, peut-on lire dans une déclaration.

Selon Revill , les procureurs suisses ont déclaré que la décision n’a pas d’impact sur leur enquête dans une affaire distincte. Une affaire qui concerne un paiement présumé de 2,06 millions de dollars. Un paiement à Michel Platini en février 2011.

Un lourd passif

En décembre, la FIFA a également déposé une plainte auprès du tribunal afin de récupérer l’argent.

En décembre 2015, M. Blatter a reçu une interdiction de huit ans de toute activité liée au football. Cette interdiction a par la suite été réduite à six ans. Mais ses efforts pour obtenir l’annulation complète de la sanction ont échoué. En effet son appel a été rejeté par le Tribunal arbitral du sport en 2016.

“J’ai vécu beaucoup de choses au cours de mes 41 ans à la FIFA. J’ai surtout appris que l’on peut gagner dans le sport, mais que l’on peut aussi perdre”

“Néanmoins, je regarde avec gratitude toutes ces années. Au cours desquelles j’ai pu réaliser mes idéaux pour le football et servir la FIFA”.

Sepp Blatter

Une image à parfaire

En mai dernier, il déclara au New York Times qu’il cherchait à prouver que lui-même n’était pas un voleur. Et qu’il voulait que les succès qu’il avait remportés au cours de ses 17 années de présidence soient reconnus.

“Je ne vais pas en mourir. Mais je veux mourir dans la dignité. Et je veux qu’on dise que je n’étais pas un voleur à la FIFA”.

Sepp Blatter

Son interdiction court jusqu’en décembre 2022.

Source : bleacherreport

Related posts
Bons Plans / TipsFootball

Football : les origines , l'histoire et son invention

FootballNewsSport

PSG : Neymar accuse Alvaro Gonzalez de racisme

NewsFootballSportTendances

La valeur des clubs de football en 2020

FootballSport

Les joueurs qui ont remportés le plus de ballon d'or

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *